UNE BIBLIOTHEQUE ?…

La Bibliothèque du Mandé à Kela :un medium insolite pour chanter le nom de Kela partout, l’occasion de rencontres étonnantes et le goût de faire.

Michel avec Henriette et Claude Viallat dans la cour de la Bibliothèque en 2009: l'Académie du Baobab...

Michel avec Henriette et Claude Viallat dans la cour de la Bibliothèque en 2009: l'Académie du Baobab...

C’est d’abord une aventure un peu folle et longtemps assez solitaire, à 100 km de Bamako, au coeur du Mandé profond de la brousse malienne. Le hasard d’un voyage au Printemps 2000 créa l’enchaînement de paris successifs, la suite aussi de réussites que les rumeurs « raisonnables»  condamnaient à l’échec peut-être et à la vanité certainement…Une bibliothèque de livres, certains très très rares, venus d’Europe vers le village de la culture orale des griots Diabate: des lignes et des lignes de grec, de latin ou d’anglais au fond de l’Afrique, pour quoi faire ? Certains services culturels européens, et leurs assistants autochtones qui aiment acquiescer, étaient alors fermement convaincus (malgré leurs coûteux programmes de lecture publique) que les africains, ceux du Mali en tout cas, ne liraient pas.
Humain, trop humain…[< Pourtant les conseils de notables, consultés au village avant d'entreprendre, disaient qu'un livre est plus important qu'un téléviseur ou même qu'un camion de riz. Foutaises, sans doute ?
Pourtant le Directeur Keita de l'Ecole Fondamentale (le Collège alors n'existait pas) posait aux premiers temps déjà des questions sur Alphonse Daudet et "Les conquérants de l'Inutile" de l'alpiniste Lionel Terray.
Tartarinades donc, ou simple rappel des images de "La Famille Fenouillard" aperçues au Temps Colon?
Près de 2000 volumes, pour meubler peu à peu les 2 cases de paille et de terre crue qui faisaient naître une bibliothèque à Kela: aujourd'hui 6 cases et le bolon (case-vestibule de la cour) forment discrètement, avec le puit et la douche, une cour de famille de plus à Kela.
Et le peintre français Claude Viallat, qui a offert aux premiers jours pour la bibliothèque une de ses oeuvres originales qui appelle encore toutes les questions plus de 10 ans après la généreuse "aggression" originelle.

On vient d'un peu partout, l'universitaire japonais rencontre le forgeron malinké, l'étudiant espagnol débat sous un hangar de paille avec un historien de Dakar, et beaucoup de voisins curieux essayent de comprendre pourquoi: le site internet est souvent regardé, un peu partout dans le Monde et au Mali par ceux-la même qui n'avaient jamais douté de leurs certitudes d'échec.
KELAMALI.COM est consulté par les malinkés quii vivent loin pour connaitre un peu ce qui se passe chez eux.
IMGP0078

Le succès, toujours, est construit de folie et de doutes et d'abord d'une forme de modestie qui impose de bien se connaitre soi-même pour approcher l'autre.

En camion ou en Toyota Landcruiser, la route de Kela...

En camion ou en Toyota Landcruiser, la route de Kela...

La Bibliothèque du Mandé est donc surtout un monument fragile qui célèbre le doute au plus profond de la brousse malienne: on circule en spirales patientes autour des cases de livres (loin des vertiges décisifs construits jadis par le philosophe Descartes et sa Méthode) à la manière de ceux qui creusent nos puits traditionnels à petits coups circulaires de daba (la houe forgée ici qui oblige à courber le dos), dans la modeste technologie de la vrille à bois ou celle, plus savante, que les maîtres compagnons du Moyen-âge européen surent inventer pour construire à Saint-Gilles en France la structure savante d’un escalier vers le Ciel: quelques disgressions ouvrent à tous les portes du possible, comme le puits du Mandé MINIMINIKOLON interroge et répond…

Construire pourtant la ligne droite, là où il faut:
7 cases de paille et de terre, bien peu d’orgueil mais le sentiment d’avoir avancé ensemble.
Rien à célébrer, car le Mandé est chanté très loin depuis plus de mille ans et Sunjata Keita établit au XIII° siècle le Code du Mandé à Kurukanfuga que les publicistes (les autorités du Droit Public) reconnaissent équivalent des Déclarations des Droits de l’Homme établies en Europe un demi-millénaire plus tard…
Pour la Bibliothèque, il faut donc garder les pieds sur terre et tenter simplement chaque jour un pas de plus: Antoine de Saint Exupéry définissait ainsi la condition humaine.

On peut surtout essayer de comprendre, aider un peu ceux qui vivent ensemble là et profiter simplement de la chance d’ouvrir un livre dans sa langue amené un jour au fond de la brousse malienne.
Mandenkaw ka sebe marayoro: la Bibliothèque du Mandé est enfin malinké

Kela, le 10 Juillet 2012..