Articles avec le tag ‘kamablon Ti’

QUE LA TERRE…

Lundi 4 juillet 2016

Mamadouba Kamissoko m’apprends avec retard, à la veille de la Fête Seli Fitini, le décès de Fanta Mahdi Koumba Diabate, une grande figure de Kela.
Représentant de la communauté des griots Diabate pour organiser, avec les Keita mansarens, la cérémonie capitale du Kamablon Ti à Kangaba chaque 7 ans, Fanta Mahdi Koumba portait une voix de sagesse et d’autorité dans les débats du village, et savait écouter.
Il manque certainement dans ces grandes occasions et nous lui rendons hommage ici.

Mamadouba, dont la santé s’est considérablement améliorée, persévère dans la continuité de notre Bibliothèque du Mandé.
Il a porté auprès de chaque autorité de la Jeliya et du village la vérité que cette Bibliothèque est voulue, depuis son origine, comme un bien commun à tout le village et un vecteur collectif de renommée: le respect que Mamadouba a gagné maintenant comme chef de famille porte ses avis au delà de la seule communauté des griots jusqu’à Kangaba auprès des autorités administratives de Mininjian et du Cercle.

Mamadouba connait, mieux que je n’ai su le dire, les paroles de vérité qui font l’avenir: qu’il en soit, encore une fois remercié.

Maintenant, avec le début des cultures de l’hivernage, le temps des fêtes est venu.

Je salue chacun de ceux et de celles qui vivent au village.

KelaMichel

PS: Mamadouba téléphone (OO223) 7943 53 78.

« QUE LA TERRE…» 

Jeudi 29 mars 2012

Yamudu Jini, au centre, accueil de Claude et Henriette Viallat

Yamudu Jini, au centre, accueil de Claude et Henriette Viallat

YAMUDU JINI, chef des griots de Kela (Kela jelikuntigi), est décédé Mercredi à Kela.

Nous l’avions salué une dernière fois à Sebenicoro-Bamako (où il était venu faire soigner, auprès de sa femme, une grosse maladie) quelques jours avant son retour à Kela: on le savait très malade, mais sa disparition nous frappe et laisse un grand vide à BREMAN LA.

YAMUDU avait accueilli Claude et Henriette Viallat au Blon (vestibule) de la Bibliothèque du Mandé en 2009, aux côtés de l’Hadj Demba Mahdi Diabate alors chef des griots (auquel il devait succéder peu après). Ce fut un grand moment d’émotion partagée dont quelques images sont sur ce site web; ce jour là, tête nue sans son célèbre chapeau peul dont nous plaisantions souvent, YAMUDU avait laissé un moment son sourire espiègle de « bandit chef»  pour dire, au nom de l’Hadj Demba Mahdi et de la communauté des griots, l’histoire de la Bibliothèque et l’importance de la visite inespérée de Claude et Henriette en laissant échapper quelques larmes…

Ces larmes sont les nôtres aujourd’hui, celles de son fils SEYDOU DIABATE qui va porter au Kamablon Ti la récitation de l’histoire du Mandé, kumatigi (porte-parole) Diabate auprès des Keita depuis la disparition de Lansine.
Les larmes aussi de la communauté des griots de Kela (Kela Jeliya) et, plus largement, celles de tout Kela (Kela Jamana): au delà, à Kangaba, à Bamako, aux Pays-Bas, au Japon, au Cameroun et en France, on gardera longtemps le souvenir de YAMUDU JINI.

QUARANTIEME JOUR: la célébration des funérailles de Yamudu Diabate est organisée pour le week-end du 28 Avril prochain, à Kela.

« Que la terre lui soit légère» 

KelaMichel