Que la terre lui soit légère…

Bien avant notre première rencontre au Printemps 2OOO, il invoquait déjà la dernière recommandation de son maître Kela Bala, celui auprès duquel il était venu de Guinée trouver la sagesse des Diabate de Kela.

« Attends moi ici, auprès de mon fils Madou. Ne bouge pas, je t’appellerai» 

Ousmane Sano, notre ami « Gorgi»  à la Bibliothèque du Mandé, a respecté le contrat: il a rejoint Kela Bala cette semaine là-haut.
Une fois encore c’est Mamadou Ba Kamissoko qui nous informe, le jour même du décès de notre ami commun.
Gorgi s’en va, discret et souriant , au moment où la Bibliothèque doit s’effacer -me dit-on- dans le vide du souvenir: du moins aurons nous essayé ensemble plus de 15 ans…

De Nîmes, souhaitons que la terre soit désormais légère à notre ami Gorgi.

Les soirées de Kela ne connaitront plus jamais les affrontements patients de ses longues parties de Jeu de Dames ni les cheminements furtifs de celui qui fut si longtemps attendu partout avec bonheur.
Merci.

...